DANS LE VENTRE DE BIG MAMA

Fragments de la tournée québécoise Bloody-Müesli / Les Mauvaises Herbes, filmés par Stéphane Miossec
J'avais rencontré Stéphane en 1983 ou 84 par l'entremise de Rikou. On avait bien sympathisé et pendant quelques années nous nous sommes vus régulièrement à Brest, Rennes, Nantes et dans le Morbihan. Et puis chacun a pris son chemin et le contact s'est rompu.
Entretemps, nous avons partagé de bons moments dont ce séjour très rock'n roll au Québec durant le printemps 1993. A l'époque, je chantais dans le groupe Bloody Müesli (miam-core à tendance sarcastique ?). Nos amis Les Mauvaises Herbes (excellent groupe de hard-core progressif québécois) nous avaient trouvé 5 concerts à travers toute la province, ce qui à l'époque relevait encore de l'exploit pour des groupes totalement obscurs.
Un an avant, nous avions fait jouer les québécois en France (Le Groucho à Brest, le Troquet à Nantes, Los Picaros à Nort sur Erdre et le Rue Pture à Saint-Herblain). Tous ceux qui ont assisté à ces shows ne peuvent que s'en souvenir, le groupe était intense, le public complètement fou et toute l'affaire 100% underground.
Big Mama
En ce mois de mai 1993, nous nous retrouvions donc sur le sol canadien avec deux semaines de route, de musique et de fêtes. Stéphane avait ramené une petite caméra super 8 qu'il sortait de temps en temps. Mais tout ça n'était qu'un détail dans la frénésie de ce voyage et nous ne songions pas plus que ça à documenter ce que nous vivions.
Le match retour fut à la hauteur : intense, complètement fou et encore 100%underground. 10 personnes parcourant plus de 2000 km dans un écono dépourvu du moindre équipement. Des lieux de concerts et des publics à chaque fois différents, des rencontres et des situations rocambolesques. Jours d'insouciance sauf sans doute pour nos chauffeurs qui craignaient à chaque instant de se faire arrêter et d'avoir à expliquer ce que faisaient ces 7 pouilleux à l'arrière du véhicule...
Deux dates à Montréal, la première au Lion d'or en première partie des Grim Skunk et de LV 88. La seconde au Purple Haze avec les Tuniq's. Puis nous avons joué dans un loft baptisé le Cri-Art café, à Québec. S'en est suivi le mythique concert de Petit Matane avec Instead et BARF devant un public surchauffé et enfin la décevante prestation de Hull au Thunderdome où moins de 10 personnes pointèrent leur nez dans la salle tandis que le bar à l'étage faisait le plein...

C'est plusieurs semaines après ces aventures que Stéphane me remit une bobine de 9 minutes de super 8 que nous n'avions jamais eu l'idée d'exploiter. Il faut dire que le groupe vivotait et ne jouait plus qu'occasionnellement sur des concerts de soutien. Bloody Müesli s'est arrêté sans tambour ni trompette un soir d'automne 1996 à l'issue d'un denier concert à St Julien de Concelles.
Les Mauvaises Herbes ont survécu peu de temps après la tournée, se séparant en 93 ou 94.
Pour les personnes qui ont connu Stéphane, elles retrouveront sans doute dans ces images quelque chose de son regard si particulier. On peut aussi visionner la chose en coupant le son.
Joël - Nantes, décembre 2011